Depuis la mi-septembre on en est à cinq rhino-pharyngites et une otite pour deux enfants : le mouche-bébé, le sérum physiologique, l’inclinateur, l’humidificateur… je sature un peu.
Et c’est sans compter les épisodes de gastros et autres grippes qui ne devraient pas tarder.

Pourtant, pour limiter la casse, une fois rentrés à la maison, c’est lavage de mains systématique pour tout le monde.
Comme notre « grande » dépasse tout juste les 80 cm, on lui lave les mains à la baignoire, c’est plus commode qu’au lavabo : elle se colle au rebord de la baignoire, on lui remonte les manches, lui mouille les mains à la douchette, utilise le flacon-pompe de gel douche (sans paraben, doux pour la peau et aussi pratique qu’un distributeur de savon-liquide) et  rince les mimines à la douchette. Bien pratique.

Et quand on est en vadrouille sans robinet sous la main, on se débrouille autrement :

  • le gel hydroalcoolique : c’est mon meilleur ami, j’en ai toujours sur moi, et toujours 5 flacons d’avance à la maison ; je ne m’en sers pas sur les mains des enfants, je n’ose pas trop, mais plutôt sur nous les adultes (qui ouvrons les portes, appuyons sur les boutons des ascenseurs… et préparons les biberons, donnons les goûters… etc etc)
  • leur équivalent, les lingettes antiseptiques, pour nettoyer aussi bien mes mains que les objets
  • les lingettes désinfectantes Sanytol pour les objets (celles-ci ne sont pas en permanence dans mon sac, mais elles sont commodes en cas de départ en week-end et qu’on n’a pas de détergent sous la main)
  • des dosettes de sérum physiologique ; je n’y avais jamais pensé jusqu’à ce que ma fille se morde la lèvre en tombant : le pharmacien à qui je l’ai montrée lui avait nettoyé la plaie au sérum physiologique, en me disant que cela avait l’avantage d’être stérile. Moralité, j’en ai toujours une ou deux dosettes dans le sac.
  • des compresses de Biseptine que j’ai aussi en cas de cassage de margoulette avec égratignure à la clé, quand on part en balade

A propos de l'auteur

Trentenaire pour quelques petites années encore, lyonnaise d'adoption, maman de deux enfants, en quête perpétuelle de bons plans pour se simplifier la vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.