Le temps où je partais avec une valise XXL (avec en moyenne deux tenues par jour et de quoi gérer tous les aléas possibles de la météo) et mon gigantesque vanity case est définitivement révolu.
Dorénavant, on se partage à deux (pour Monsieur & moi-même) un bagage-cabine, et pourtant, la voiture est pleine jusqu’à ras-bord…
Pour notre défense, nous sommes partis en vacances dans une maison où il n’y avait aucun équipement pour les enfants. Et en définitive, nous n’avons manqué de rien sans avoir pour autant à investir dans un élégant coffre de toit (ou pire, une remorque).

2 adultes – 2 enfants (2 mois et 1 an et demi)  : quelles astuces pour partir en vacances pas trop chargé ?

On choisit une maison avec, si possible, tout le confort moderne

  • Un micro-ondes pour éviter d’apporter le chauffe-biberons, après avoir fait des tests probants sur la durée idéale de chauffage du bib pour obtenir les 37° souhaités.
  • Un lave-linge pour réduire le plus possible la quantité de vêtements à emmener avec soi.
    Nous avons pris des tenues pour deux jours pour les adultes, et trois jours pour les enfants (de manière à englober les éventuels incidents, du type vomi impromptu) : ça laisse suffisamment d’autonomie « vestimentaire » et le rythme d’une lessive un jour sur deux n’est pas pénible.
    En bonus, quand on rentre à la maison, on n’a pas la montagne de linge sale à gérer (en plus du spleen du retour à la vie normale) et c’est bien appréciable.
    Cela dit, il ne faut par oublier de partir avec 3 ou 4 berlingots de lessive glissés dans un sac.
  • Un lave-vaisselle : d’une, s’épargner la vaisselle à la main, ça fait vraiment des vacances ; de deux, ça permet de prendre le strict minimum en biberons et vaisselle bébé. Pour ma part, j’ai compté une autonomie d’un jour en bibs, mini-cuillères et assiettes en plastique.
    Comme pour le lave-linge, on fourre dans un sac quelques pastilles pour lave-vaisselle ; et en secours, si toutefois le lave-vaisselle n’était pas suffisamment rempli pour le lancer, on prend son éponge et son berlingot Mir.

On remet au goût du jour des pratiques révolues

Une pratique en l’occurrence, celle d’ébouillanter les biberons pour les stériliser, de manière à laisser l’énorme stérilisateur à la maison.
Une marmite, une gazinière, et le soir, une fois les enfants couchés, on fait bien bouillir le matos de la journée et le tour est joué : une vingtaine de minutes pour les biberons et les bagues, 10 minutes pour les tétines.
J’avais précédemment testé les pastilles de stérilisation mais je n’avais pas été emballée (odeur de chlore + quantité d’eau précise à respecter qui m’avait semblé contraignante). Cela dit, la boîte de 10 pastilles ne prend quasiment pas de place.

On opte pour du matériel pliant

Dans la catégorie « équipement pliable » nous avons mis dans le coffre de la voiture :

Impossible pour nous de faire sans ces accessoires ; et pour le coup, tout se transporte en mode dévolumisé et/ou à plat.

On se met au pop-up

Un peu comme la tente 2 secondes Quechua, ces objets prennent spontanément leur forme définitive tout en occupant un minimum de place pendant le transport.
Il suffit d’avoir la technique, qui semble universelle pour tous ces types de produits : prendre chaque extrémité (une main à l’endroit, une main à l’envers), tordre la structure pour lui donner la forme du signe de l’infini (un huit couché quoi), continuer la torsion pour que les deux extrémités se joignent, maintenir la bête et l’enfermer avant qu’elle ne se redéploie.

Nous sommes partis avec :

Et tout nous a bien servi

Et le budget dans tout ça ?

Evidemment, tout cela cumulé représente un petit pactole.
Alors l’idée est de s’équiper pendant les soldes autant que faire se peut. Ou bien de profiter du manque d’inspiration d’un proche désireux d’offrir quelque chose d’utile.
Et si aucun des deux cas ne se présente dans l’immédiat, j’ai, pour ma part, l’habitude de commander sur Pixmania ou Amazon : il y a souvent des prix très intéressants dans leurs rayons puériculture.

A propos de l'auteur

Trentenaire pour quelques petites années encore, lyonnaise d'adoption, maman de deux enfants, en quête perpétuelle de bons plans pour se simplifier la vie !

7 Responses

  1. Camille d'Essayage

    Ahah, je vois qu’on a eu les mêmes problématiques ! Finalement je trouve qu’on a voyagé presque plus léger que vous… mais avec les mêmes astuces ! (Et oui, vive le pliant et le pop-up ! La baignoire de base Ikea nous a suivi une seule fois et plus jamais !)

    Répondre
    • Mon petit doigt m'a dit

      Coucou Camille !! Et je ne sais pas pour vous, mais de mon côté j’ai dû faire une liste type « trousseau de colo de vacances » pour être sûre de ne rien oublier à l’aller et au retour. A croire que je suis devenue organisée ;)

      Répondre
      • Camille d'Essayage

        Et ben non, même pas de liste ! Et on a réussi à ne rien oublier, en plus, je crois. On a fait des courses sur place, mais rien de fou-fou (à part la tente UV pop-up, mais ça on savait qu’on avait pas).

        Sinon je te partage mon bon plan : emmener l’anneau de bain au lieu de la baignoire. Comme ça tu voyages (un peu) plus léger et même dans une chambre d’hôtel où tu n’as qu’une douche, hop, bébé prend l’eau dans son anneau quand même.

  2. Mon petit doigt m'a dit

    Très bonne idée l’anneau de bain ! Jojo est un peu petit pour se tenir assis mais dans quelques mois je pense qu’il est éligible :)
    En plus il y a carrément moyen de remplir l’anneau (avec… un mini-stock de couches au hasard ?) pendant le voyage, histoire d’en remettre une couche (désolée, c’était trop tentant) niveau optimisation dans le coffre de la voiture !

    Répondre
  3. Martine

    Si vous êtes fan de plage comme nous (et nos 2 bouts de choux) et que vous voulez voyager léger, je vous conseille le drap de plage OBABA. Nous l’avons emporté avec nous cet été. Vraiment trop pratique ce drap de plage ultra léger et qui ne s’envole pas ! Idéal pour toute la famille.

    Répondre
      • Martine

        Une fois essayé, tu ne peux plus faire sans. Nos serviettes en éponge et nos foutas resteront au placard !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.