Habiter dans le quartier asiatique de Lyon a fait naître chez nos enfants de jolies passions.

A chaque fois qu’on passait devant l’agence de voyage vietnamienne vers chez nous, ma fille, alors âgée d’un an et des poussières, restait plusieurs minutes à faire coucou au chat porte-bonheur de la vitrine. C’est devenu un petit rituel : à chaque fois qu’on rentrait de chez la nounou, on faisait un détour pour aller saluer le « maou coucou » (je cite).
Un jour le papa a fait un tour dans le quartier et a ramené un « maou coucou » à la maison. Un franc succès : notre fille était à la fois heureuse, éberluée et émue. (Vous vous souvenez de Star à Domicile avec Flavie Flament ? Et bien pareil). Et un très beau souvenir pour nous !
Depuis, la vitrine a quadruplé les effectifs de ses maneki neko ; et dorénavant, ce sont ma fille et mon fils qui, le sourire jusqu’aux oreilles, font leur petite halte à chaque fois qu’on revient de l’école (au point que la dame de l’agence leur a offert des peluches trop mignonnes, mais ça c’est une autre histoire, une très jolie histoire soit dit en passant !).
Quant à notre propre pensionnaire, les enfants en sont dingues. Il est placé en hauteur (mon fils ayant tendance à porter à sa bouche tout et n’importe quoi, je préfère jouer la sécurité), les enfants lui font un petit coucou avant de se coucher et peuvent le voir depuis leurs lits.
En résumé, une très chouette acquisition – qui nécessite tout de même qu’on recharge régulièrement la pile qui l’actionne ;)

Sur le chemin de l’école nous avons aussi un salon de massage thaï. Dans sa vitrine : un petit canard qui fonctionne à l’énergie solaire et qui se dandine joyeusement. Il a une bonne bouille, un bonne cadence, il hypnotise les enfants et les fait drôlement rire.
Il y a quinze jours, ma fille fêtait ses trois ans : je m’étais donc mise en quête d’un canard similaire pensant trouver facilement mon bonheur dans le quartier. J’ai fait chou blanc.
Alors j’ai commandé en ligne quelque chose d’équivalent : un petit poussin similaire trouvé chez Cadeaux Gadgets (de tous les sites visités, c’est lui qui présentait les prix les plus intéressants).
Comme 1/ je ne fais jamais dans la demi-mesure, 2/ les tarifs le permettaient, 3/ nous avions prévu de faire un petit cadeau à notre fils aussi (pour ne pas qu’il soit en reste et qu’il puisse fêter son année et demie), j’en ai commandé… quatre. Le poussin donc, un panda qui danse une espèce de sirtaki, un hibou mignon, et une coccinelle sur un pot de fleur.
Inutile de vous dire qu’on a fait des heureux. Le « maou coucou » a donc désormais des voisins qui finissent toujours par se synchroniser et se téléscoper (c’est fou), qui font un boucan d’enfer quand la pièce est très lumineuse, mais qui deviennent statiques dès que le soleil n’est pas au rendez-vous. Pendant la sieste et pendant la nuit, aucun ne bouge une oreille. Parfait. Et pour le coup, on ne se pose pas la question des piles.

Comme je ne voulais pas m’arrêter en si bon chemin, on a trouvé sur Amazon (idem, ce n’est pas faute d’avoir cherché dans les magasins physiques) une tirelire « chat voleur ». C’est-à-dire une tirelire qui se présente comme un petit colis fermé ; on pose une pièce en exerçant une légère pression et la petite boîte s’ouvre : un chat sort à moitié sa tête et complètement sa patte pour aller récupérer la pièce et la faire tomber dans la cagnotte, non sans nous avoir gratifiés d’un « hello » et d’un « thank you » bien polis.
Les enfants en sont fans (cela dit seule ma fille a le droit de s’en servir, et toujours sous notre surveillance : je n’ai pas très envie que mon fils gobe la première pièce venue) : ils frétillent comme des gardons quand le chat ramasse le butin et rigolent à qui mieux mieux une fois qu’il rentre dans sa cachette.
Et ce que je n’avais pas prévu, c’est que la tirelire est rentabilisée en moins de 5 minutes : les grands-parents, trop heureux de voir les enfants rire comme des fous, mettent la main au porte-monnaie sans discontinuer. A ce train-là, dans un trimestre, mes enfants seront les heureux titulaires d’un livret A :)

 

objets cadeaux kawai

A propos de l'auteur

Trentenaire pour quelques petites années encore, lyonnaise d'adoption, maman de deux enfants, en quête perpétuelle de bons plans pour se simplifier la vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.