Ici il y a des fois où on sature du meunier qui dort et de la souris verte. Et il y a des fois où le hasard de nos propres playlists fait bien les choses :  gros succès de nos morceaux auprès des enfants.
Alors qu’est-ce qu’on écoute de beau sur la compil’ des vacances, qui plaît aux grands comme aux tout-petits ? Passage en revue des hits qui font l’unanimité à la maison !

Les chansons avec du lalala dedans

…ou du moins des syllabes faciles à prononcer pour des enfants, le tout sur un air qui se retient bien.

  • Police, The dododo dadada : une chanson pratique à nommer pour une enfant de deux ans (« Maman, tu peux mettre Dododo dadada s’il te plaît ? »), et simple à chanter sur le passage-clé des syllabes répétées.
  • Alpha Blondie, Sweet sweet Fanta Diallo : pour le « ouh-ouh ! » emblématique, les paroles approximatives qu’on chante avec beaucoup d’aplomb (un vieux reste d’époque, je ne parlais pas un traître mot d’anglais dans les années 80), le tout sur un air ultra enjoué.
  • Franz Ferdinand, 40‘ : un morceau qui fait bien plaisir à tout le monde, même s’il faut reconnaître que la voix est super grave sur le « lalala » et que c’est dur de chanter juste !

Les chansons où on peut faire une petite choré

Voilà quelques alternatives à Savez-vous planter des choux et autres Petits pouces qui dansent. Des chorégraphies simples sur des chansons qu’on peut ensuite fredonner au boulot sans honte aucune (que ceux qui ne se sont jamais surpris à siffloter Les Petites Marionnettes à leur poste de travail – juste après avoir déposé leur enfant chez la nounou – lèvent la main).

    • I’m from Barcelona, Treehouse : c’est en concert qu’on a appris la choré officielle (avec ses mains on mime tour à tour les choses suivantes : marteau – feuillage de l’arbre – toit d’une maison – marteau – feuillage de l’arbre – toit d’une maison – yeux cachés – doigt pointé devant soi puis sur soi). Une chanson qui fait l’unanimité chez nous.
    • Queen, We will rock you : on tape deux fois sur les genoux, une fois dans les mains, et c’est comme si on était dans la cour de récré à se taper dans les mains et à chanter Dans ma cabane sous terre. Pareil mais en mieux. Et en bonus on peut même jouer de la air guitare sur la fin du morceau.

Les chansons avec des enfants qui font les choeurs

La mayonnaise prend assez bien dès lors que mes enfants entendent des congénères chanter… par identification certainement. L’occasion de reprendre le contrôle de l’auto-radio dans la voiture et de faire disparaître le CD de comptines.

      • Pink Floyd, Another Brick In The Wall : avec Monsieur qui a toute la discographie de Pink Floyd, il aurait été difficile de passer à côté. Le choeur des enfants aiguise bien l’attention des nôtres. Cela dit je ne risque pas de leur montrer le clip : entre la marionnette géante et la chair à pâté d’élèves je n’ai pas envie de les traumatiser !
      • Musical Youth, Pass the dutchie : on est retombés dessus récemment alors qu’on était coincés dans les bouchons sur l’A7 et que l’arrière de la voiture s’impatientait. Un petit coup de reggae chanté par des mômes hauts comme trois pommes, ça a détendu tout le monde. Perso, j’ai pu rechanter la chanson en gros yaourt comme dans le temps. Good news, pas de paroles subversives puisque dans la version de Musical Youth, ce qu’ils font tourner au voisin de gauche, c’est une marmite.
      • J’ai pensé un jour leur passer Aeroplane des Red Hot Chili Peppers, parce que sur les trente dernières secondes, des enfants reprennent gaiement le refrain, et parce qu’accessoirement One Hot Minute est l’un des premiers CD que je me sois acheté étant jeune. Je me suis ravisée : il y a un peu trop de « fuck » et « motherfucker » avant d’arriver jusqu’au passage où les enfants prennent le relais.

Les chansons avec des petites histoires à l’intérieur

      • Thomas Fersen, La chauve souris : une chanson a du succès ici, avec une trame qui s’apparente à un petit conte pour enfant, un rythme entraînant et carrément haletant quand l’histoire se termine bien, et des jeux de mots pour les plus grands.
      • Thomas Fersen Le chat botté, une chanson qui plaît ici pour le clin d’oeil au conte du même nom et à celui de Cendrillon sur la fin de la petite histoire, pour le refrain addictif qu’on reprend rapidement tous en choeur, sans oublier le travail intéressant qu’on peut faire avec les enfants sur les synonymes de chaussure et de serpent.

 

A propos de l'auteur

Trentenaire pour quelques petites années encore, lyonnaise d'adoption, maman de deux enfants, en quête perpétuelle de bons plans pour se simplifier la vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

*